Le guide des motorisations pour les salles de réunion

Les écrans et autres technologies audiovisuelles sont omniprésents dans une salle de réunion. Il est difficile de les cacher, ce qui pose souvent problème aux architectes, décorateurs d’intérieur et même aux dirigeants d’entreprises. Bien que les fabricants aient réalisé des efforts pour rendre les écrans plus élégants et les accessoires plus compacts, ils se font toujours remarquer. Ce qui peut contraster avec la décoration des salles de réunion, de plus en plus recherchée en termes de couleurs, de matériaux et de mobilier. Les motorisations sous toutes leurs formes représentent une solution esthétique pour les entreprises exigeantes où les équipements doivent se fondre dans la pièce.

Cacher ce que l’on ne veut pas voir

Les moniteurs dans les salles de réunion sont de plus en plus grands, afin de pouvoir remplacer les vidéoprojecteurs. 65″, 75″, 86″… ils ne passent pas inaperçus. Et encore plus lorsqu’ils sont éteints. Il faut alors composer avec un énorme rectangle noir sur le mur, à l’esthétique discutable.

Mais il y a aussi les moniteurs sur les tables de réunion ou de conférence, présents devant chaque siège. C’est le cas également des micros à col de cygne. Et nous n’avons pas encore parlé des vidéoprojecteurs au plafond et de leur écran blanc associé.

Les motorisations sous toutes leurs formes, que ce soit un ascenseur descendant ou montant ou encore des panneaux coulissants, améliorent grandement l’expérience. En plus de créer un petit effet waouh lorsqu’ils sont en mouvement et qu’ils révèlent la technologie indispensable dans la pièce, ces motorisations permettent de répondre aux attentes esthétiques des concepteurs et des donneurs d’ordres.

©Linkedin

Révéler toute la technologie

Comme dans tous les domaines, les motorisations sont plus ou moins évoluées et complexes. Un véritable travail de conception en amont doit être effectué. Tous les corps d’état concernés doivent œuvrer pour obtenir le résultat escompté : plaquiste, menuisier, peintre, décorateur et l’intégrateur audiovisuel.

Une motorisation mal intégrée ou ajoutée après tous les travaux peut présenter un résultat contraire à celui escompté. Révéler la technologie doit être une expérience aussi importante que le fait de présenter une salle visuellement dénuée de toute technologie. Le choix des motorisations doit être en accord avec les caractéristiques des produits qu’elles vont mettre en mouvement.

A lire également :   Les avantages du double écran dans les salles de réunion

Un autre avantage lié aux motorisations concerne la sécurité. En rendant les appareils inaccessibles, ils ne peuvent ni être manipulés par des personnes non autorisées, et encore moins dégradés ou volés. La motorisation participe donc à sécuriser le parc d’équipements technologiques de l’entreprise.

©Soltec

Automatisation totale

Il faut ensuite choisir de quelle façon les motorisations vont se mettre en marche. Est-ce automatique selon certains critères ou bien est-ce à la discrétion du gestionnaire de la salle de réunion concernée ? Là encore, tout est envisageable. La plupart des motorisations répondent à différents types de protocoles pour leur contrôle : infrarouge, relais, RS232, Ethernet.

Cela permet d’intégrer les motorisations dans l’automatisation de la salle de réunion. Ainsi, lorsque la réunion démarre selon les horaires du système de réservation de salle, en même temps que la climatisation et les lumières, l’écran peut sortir de son emplacement grâce à sa motorisation pilotée.

La motorisation s’inclue également dans les scénarios. Depuis un clavier mural ou une dalle tactile sur la table de réunion, dès lors que l’on lance le scénario « Afficher la source HDMI », alors et seulement à ce moment-là le moniteur apparaît ou le vidéoprojecteur descend du plafond. Il s’allume et bascule sur la bonne entrée au passage.

Dans le cas des micros et de moniteurs individuels motorisés, on peut laisser le bouton de la motorisation à la libre disposition des utilisateurs de la salle. Chacun peut décider de déplier moniteur et micro devant lui ou pas. Là encore, un scénario peut être programmé pour déplier l’ensemble des moniteurs intégrés à la table de réunion depuis un seul ordre.

©Lightware

Quelques exemples de motorisations audiovisuelles pour les salles de réunion

EAVS Groupe propose un grand nombre de motorisations adaptées aux salles de réunion et de conférence. Voici quelques exemples de produits remarquables dans différents domaines. Combinés, ils feront de votre salle de réunion un espace hautement technologique impossible à deviner tant que les motorisations ne se sont pas toutes mises en route.

Motorisation pour moniteur

La motorisation Audipack FFCL-6065 s’intègre dans le plafond. Elle accepte un moniteur de 65″ mais elle existe aussi pour de plus petites diagonales et jusqu’à 100″. Le mécanisme se déplie, le moniteur reprend sa place à plat lorsqu’on veut le faire disparaître.

A lire également :   Les nouveaux formats et standards dans l'audiovisuel

En savoir plus : Support de plafond encastré motorisé pour écran plat FFCL-6065 Audipack

Audipack FFCL-90100 : un ascenseur de plafond pour écrans géants jusqu’à 100"

Motorisation pour vidéoprojecteur

La motorisation qui permet de faire sortir le vidéoprojecteur du plafond est sans doute la plus connue. Disponible dans de nombreuses configurations, elle supporte des machines plus ou moins lourdes et avec une extension plus ou moins importante.

Plus d’infos : Support de plafond motorisé pour vidéoprojecteur PCL-5050-4 Audipack

Kindermann Pro : des ascenseurs pour vidéoprojecteurs jusqu'à 50 kg

Moniteur individuel motorisé

Element One propose plusieurs gammes de moniteurs motorisés pour les tables de salles de réunion. Le Convers One de 21,5″ sort de la table et s’incline vers l’arrière pour un meilleur angle de vue. La finition peut être personnalisée.

En savoir plus : Ecran LED CONVERS 220 Element One 21,5″ ascenseur inclinable

Motorisation pour micro col de cygne

En complément de ses moniteurs individuels motorisés, Soltec propose une motorisation pour les micros col de cygne. Gênants lorsqu’ils ne sont pas utilisés, ils peuvent ainsi rentrer complètement dans la table. Le système est compatible avec les micros des plus grands fabricants.

En savoir plus : Microphone rétractable de salle de réunion SOLTEC SRETMIC

Motorisation pour caméra de conférence

Moins courant, l’ascenseur pour caméra de conférence est aussi très intéressant. On peut alors multiplier les caméras dans une salle de conférence tout en les sécurisant lorsqu’elles ne sont pas utilisées. Cette motorisation est tout à fait adaptée à une simple salle de réunion, intégrée dans le mobilier sous l’écran principal de la pièce.

Plus d’infos : Les ascenseurs télescopiques Audipack pour les caméras de vidéoconférence

Les ascenseurs télescopiques Audipack pour les caméras de vidéoconférence

Motorisation pour enceinte

Dernière motorisation à laquelle on pense moins : cacher les enceintes. C’est d’autant plus important dans les grandes salles où les enceintes peuvent vite s’avérer imposantes. Le support Audipack SFL-35 se place dans les plafonds et accepte des modèles de grande taille.

Plus d’infos : Ascenseur Audipack SFL-35

Audipack SLF-35 closed

Découvrez tous les guides et dossiers EAVS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.