Green Hippo VideoMapper : comment adapter l'image à tous les murs LED, quelle que soit leur forme

Dans notre dernier article consacré aux technologies avancées des media servers Green Hippo, nous nous étions intéressés à PixelMapper. Elle permet d’utiliser de multiples éclairages LED (dans un studio TV, sur un immeuble…) pour qu’ils reproduisent une évocation des images en lien avec un contenu vidéo donné. Passons cette fois à VideoMapper, où comment remplir n’importe quelle surface d’affichage, quelles que soient ses dimensions, sa découpe, son ratio, ses formes…

Préparer des contenus hors des définitions standards

Les media servers Green Hippo sont traditionnellement utilisés pour lire et manipuler des vidéos, des graphiques et toutes sortes d’effets en temps réel sur les scènes de concerts, les événements en direct, les stades, etc. La création n’a pas de limite, aucune contrainte de cadre.

Cependant, dans un lieu donné, les affichages sont le plus souvent composés de murs leds sur mesure. Les dimensions sont spécifiques, les découpages, la quantité de surface, la largeur, la hauteur… Rien ne correspond à une définition vidéo standard 16/9e.

Dans un stade par exemple, vous avez déjà vu ces bandeaux vidéo qui encerclent le terrain. Et bien les contenus sont gérés par un media server. Un processeur vidéo s’occupe ensuite de l’affichage, type tvONE CORIOmaster2 qui va adapter le canevas vidéo aux murs leds. Mais entre les deux, le transport du signal s’effectue obligatoirement en 16/9e.

Plier et déplier les contenus pour optimiser la bande passante

Prenons le cas de ces bandeaux vidéo dans un stade de foot. Dans l’exemple que nous donne Green Hippo sur la vidéo ci-dessous, une image mesure 8000×216 pixels. Elle se répète plusieurs fois pour faire le tour, mais est suffisamment large pour que les contenus soient les plus différents possibles. Elle va être conçue dans le logiciel Green Hippo qui n’a aucune limite en termes de taille de canevas afin de coller au pixel près au mur LED.

A lire également :   Green Hippo PixelMapper : quand la vidéo est reproduite par l'éclairage

Il est compliqué de transmettre une image de cette taille en 16/9. On pourrait par exemple la couper en plusieurs morceaux centrés à chaque fois sur une image en FHD, le processeur vidéo « effacera » le noir autour. Sauf que dans ce cas, 80% de l’image serait vide et occuperait autant de bande passante pour rien. Et cette bande passante est importante quand des Gbps de données sont transmis pour les dizaines d’affichages dans un stade.

C’est ici qu’intervient Green Hippo VideoMapper. On va découper les 8000×216 pixels en blocs les uns au-dessus des autres dans une image 16/9e qui sera alors maximisée en termes de remplissage : on plie l’image. De l’autre côté, le processeur tvONE recevant ce composite sera capable de déplier et d’envoyer cette image morceau par morceau vers le mur led pour reconstituer les 8000×216 pixels en remplissant le bandeau au pixel près.

La vidéo ci-dessous va vous montrer en détail comment cela se configure dans le logiciel Green Hippo : le bandeau tel qu’il a été créé graphiquement à gauche, l’image 16/9e à transmettre à droite.

A lire également :   Un support modulaire Edbak pour les points de vente

Le VideoMapper est indispensable pour créer les affichages LED les plus originaux

En résumé, VideoMapper est l’outil dans la suite logicielle Green Hippo qui permet d’adapter et de transmettre n’importe quelle forme d’image vers un processeur vidéo pour murs LED. Il possède un autre avantage de taille : tout ce qui est transmis peut être visualisé en preview et modifié en temps réel. Ce qui s’avère être nécessaire pour gérer correctement les contenus vidéo de tout événement live !

Plus d’infos : tvONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.