Deux mini amplificateurs de zone audio chez MuxLab

Distribuer les flux audio sur de multiples zones matricées, via des grandes longueurs de câbles, à travers tous les formats possibles, c’est très bien. C’est ce que vous propose de faire MuxLab en piochant dans son large catalogue de petits boîtiers et autres extenders. Mais il y a bien un moment où il faut pouvoir écouter les flux audio transportés sur des enceintes. Avec les mini amplificateurs universels MuxLab 500216 & 500217, vous allez pouvoir créer autant de zones audio que vous le souhaitez.

MuxLab 500216 : amplificateur 2×20 Watts à deux entrées

Le 500216 mesure 13×8 cm environ. On est vraiment dans la catégorie des plus petits boîtiers existants chez MuxLab. Et pourtant, il intègre une amplification de 2×20 Watts qui peut être bridgée en mono pour passer à 1×40 Watts.

Il dispose de deux entrées : une stéréo sur mini-jack et une autre multiformats. Cette dernière fonctionne en niveau ligne RCA, ou bien en symétrique sur bornier Phoenix avec ou sans alimentation fantôme 48V pour un micro.

Des touches sur le dessus permettent de sélectionner la source et de régler le niveau de grave et d’aigu. Le contrôle peut être déporté via les deux ports de contrôle en infrarouge et en RS232. Une sortie audio sert à cascader plusieurs 500216.

A lire également :   AG Neovo PID Command & Ctrl : une application simple de maintenance des moniteurs via le réseau

MuxLab 200517 : amplificateur 2×50 Watts à trois entrées

Le 500217 est un peu plus gros avec ses 14,8 x 16,5 cm. Il dispose d’une vraie façade avec un potentiomètre de volume accompagné d’un indicateur de niveau et de touches pour sélectionner la source. Là encore, le pilotage externe est permis via IR, RS232 et même à travers le réseau.

Les entrées sont au nombre de trois : stéréo RCA, stéréo mini-jack et numérique optique. Il n’y a pas d’entrée prévue pour un micro. En revanche, la sortie pour cascader plusieurs 500217 est présente.

Les configurations sont multiples avec la possibilité de recevoir une source distante via une liaison sur câble réseau et d’utiliser des sources locales. Il suffit de sélectionner la source souhaitée sur l’appareil ou via une commande déportée.

Des mini amplificateurs à chaîner et à multiplier

En résumé, MuxLab a créé deux tous petits amplificateurs dédiés à l’intégration en tenant compte des contraintes habituellement rencontrées. Plutôt que de centraliser l’amplification, vous pouvez la déporter facilement et l’affecter directement à chaque pièce. Ce sont les flux audio qui seront transportés, soit via des baluns Cat5, soit à travers l’IP, c’est-à-dire dans les deux cas via des câbles réseaux sûrement déjà existants.

A lire également :   Les supports Viveroo pour iPad sont parfaits pour les points de vente

Plus d’infos : MuxLab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.