Convertir le HDCP 2.2 en HDCP 1.4 grâce à e-Boxx

La liaison HDMI a des avantages, la qualité vidéo 4K et bientôt 8K ou encore le son multicanaux, et des contraintes. Il y a la limite de longueur des câbles HDMI dont on peut s’affranchir en passant sur un extendeur ou une fibre optique. Et puis il y a la protection anti copie, le HDCP (High-bandwidth Digital Content Protection) obligatoire sur tous les appareils grand public. Problème : il évolue et dans le temps et crée des incompatibilités pour les produits les plus anciens. Le convertisseur HDCP permet de répondre à cette contrainte.

HDCP, la clé de protection anti-copie numérique

A l’époque de la vidéo analogique, seuls les signaux audio et vidéo transitaient par la connexion. Lorsque les connexions numériques DVI puis HDMI sont apparues, cela a permis d’intégrer différents types de données en parallèle de l’audio/vidéo. Parmi ceux-là, la protection anti-copie a été mise en place sous le terme HDCP.

Résultat : une source protégée par le HDCP doit obligatoirement être affichée sur un écran intégrant le HDCP. Cette liaison de protection bidirectionnelle s’effectue grâce au concours du cordon HDMI. Problème : le HDCP a évolué au gré des normes HDMI. Pour la 4K et avec le HDMI 2.0, le HDCP est passé en version 2.2. Alors que pour la Full HD, il était resté en 1.4. Bien entendu, le HDCP 2.2 accepte des sources 1.4, mais le contraire n’est pas vrai !

Cela signifie que sans raison valable du point de vue utilisateur, vous ne pouvez pas afficher l’image d’un lecteur Blu-ray UHD 4K sur un écran un peu ancien seulement HDCP 1.4. Ainsi, vous vous retrouverez avec un écran noir.

Un convertisseur HDCP pour régler les problèmes de compatibilité

e-Boxx propose le EFC-HDCP2-HDCP1, un petit boîtier qui s’insère sur le chemin du signal. Son rôle est simple et efficace : il transforme le HDCP 2.2 en entrée vers du HDCP 1.4 en sortie. En effet, cela est tout à fait légal et permet d’éviter l’écran noir.

Cet appareil e-Boxx dispose d’une entrée et d’une sortie HDMI. Son alimentation passe par un petit bloc 5V. On branche, on allume et le tour est joué : le problème du HDCP est réglé. Il accepte en entrée une résolution jusqu’à la 4K@60 Hz en 4:2:0, soit les caractéristiques du Blu-ray Ultra HD. Il ne retouche pas à ce signal récupéré à l’identique en sortie.

Idéal avec tous les afficheurs 4K dépourvus de HDCP 2.2

En somme, il serait encore plus simple de supprimer totalement le HDCP. Surtout que les pirates qui proposent des films en téléchargement illégal ne s’embêtent pas de cette limitation. Elle ne contraint que les utilisateurs comme vous et moi. Comme il est interdit de supprimer le HDCP, il suffit de se reposer sur ce boîtier e-Boxx qui le transforme pour résoudre tous les problèmes.

Plus d’infos : e-Boxx