Parce que même si le vidéoprojecteur est la pièce maîtresse, l’écran de projection est tout aussi important !

Vous avez déjà certainement vu des dizaines de guides pour choisir correctement votre écran de projection, alors nous allons essayer de synthétiser tout cela pour vous proposer un guide complet et qui vous permettra de vous procurer l’objet tant espéré et qui sera parfaitement adapté à votre matériel. Alors en attendant de pouvoir construire LA salle de cinéma chez vous, on vous donne quelques tuyaux pour avoir une projection digne des plus grandes salles.

 

Vidéoprojecteur ou écran de projection en premier ?

Dans la logique des choses, c’est le vidéoprojecteur qu’il faut se procurer en premier. En effet, ce sont certaines caractéristiques qui vont servir de base pour l’achat de l’écran de projection, à savoir :

  • le format de l’image (4:3, 16:9, 21:9, 1:1, etc.)
  • la résolution de l’image (1920x1080p, etc.)
  • la technologie du vidéoprojecteur (phosphore laser, LCD, DLP, Tri-Tubes, etc.)

Une fois le vidéoprojecteur choisit, il faut aussi choisir son support. Et là vous avez un large choix : du support fixe à l’ascenseur, c’est un choix à la fois esthétique et pratique qui vous attend.

Vous avez tout ? Et bien on peut se pencher sur le choix de l’écran de projection ! On prend bien en compte les caractéristiques de projection de son vidéoprojecteur et on se lance.

 

Et si vous voulez une pièce Home Cinéma, on vous conseille avant de passer par le calcul des dimensions pour avoir le meilleur rendu visuel et sonore possible.

 

Etape 1 : Quel type d’écran de projection ?

On connait tous l’écran de projection qui se déroule vers le bas, mais il en existe d’autres types avec des caractéristiques bien spécifiques :

  • les écrans que l’on connait : les enroulables (manuels et électriques, on préférera les écran tensionnés au delà de 2,40m)
  • les écrans fixes
  • les écrans pull-up (des écrans enroulables qui ne nécessitent pas de fixation au mur ou au plafond)
  • et enfin les écrans sur trépieds
Manuel :

darty (1)

Electrique :

ecran-projection-2-66-x-1-50m

I-Moyenne-2643-ecran-de-projection-sur-cadre-2-13-x-0-91m-format-21-9.net 614 darty

Etape 2 : La bonne dimension et le bon format.

formatsUne fois que vous avez choisi le type d’écran que vous vouliez, il vous faut maintenant savoir quelle taille/dimension prendre. Dans ce cas-ci, la taille de l’écran de projection dépend du contenu à projeter, mais aussi du recul des spectateurs et de la distance du vidéoprojecteur. Mais ça c’est déjà fait puisque vous avez déjà calculé les dimensions de la pièce.

Outre la taille de l’écran, il faut aussi choisir le bon format. Attention, dimension et format ne sont pas la même chose, la dimension prend en compte le contenu à projeter et le format quant à lui correspond à l’application du vidéoprojecteur : 1920x1080p, 4K, etc.

Une fois ce calcul fait, la pièce prête et les distances respectées, vous avez donc désormais choisi le bon format de l’écran, qui correspond au format du vidéoprojecteur de préférence.

 

Etape 3 : La toile d’écran.

Le choix de la toile aura une incidence sur la projection, si elle n’est pas adaptée. Un contenu projeté en 4K par exemple apparaîtra déformé sur une toile tissée, de même pour la fibre de verre. Il faut alors une toile le plus lisse possible pour que les pixels apparaissent correctement.

Mais lorsqu’on parle d’écran de projection on parle aussi d’écran à gain. Pour ceux qui se posent la question, les écrans « à gain » sont considéré comme ajoutant de la puissance à la lumière projetée. Ainsi un écran qui à un gain de 1 sur son ensemble enverra la même quantité de lumière sur tous ses points. Quand un écran de projection à un gain de 10, il renvoie ainsi 10 fois plus de lumière au centre que sur les bords.

On estime donc qu’un écran de projection :

  • standard à un gain de 1 à 1.4
  • professionnel à un gain de 1.2 à 1.8
  • et Home Cinéma à un gain de 0.7 à 1.2

Outre le gain, il faut notamment prêter attention aux bords noir et l’extra-drop (la bande noire plus large qui se situe au dessus et au dessous de l’écran). Les bords noirs permettent d’accentuer la résolution des couleurs du contenu projeté et il existe même des écrans de projection avec ces bord en velours noir, pour éviter les reflets.

 

Vous avez toutes les clés en main pour trouver l’écran de projection adapté à votre vidéoprojecteur et à votre pièce ! Et si vous souhaitez retrouver les sensations de la salle de cinéma, vous pouvez même opter pour un écran de projection transonore (derrière lequel sont placé les enceintes).

1684-p{230}-ecranma ecran-transonore-lumene-movie-palace-premium-acoustic-300c

Etape 4 : Et ce n’est pas fini !

Bon le choix de votre écran de projection si, mais l’entretien lui se fait régulièrement. Si vous avez opté pour un écran enroulable dans ce cas, rangez le dès que vous ne l’utilisez pas, cela évitera ainsi qu’il ne jaunisse à cause d’une exposition trop prolongée au soleil par exemple. Pour les écrans non enroulable, vous préférerez une pièce sombre, ou du moins peu exposée.

Même si c’est une toile, la poussière peut l’abîmer, alors on sort les chiffons régulièrement ! Et si jamais il vous arrive d’avoir une tâche sur votre écran de projection, on évite les produits chimiques et on préfère un peu d’eau et de savon.

 

Voilà, maintenant vous savez tout ! Vous n’avez plus qu’a faire votre choix !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.