Comment bien choisir vos moniteurs LCD pour un mur d'image ?

Il existe deux façons de mettre en œuvre un mur d’image. La plus performante, sans limite de surface d’affichage, est celle consistant à associer des panneaux LED. Elle n’est pas adaptée à tous les projets. Dans d’autres cas, on préférera les murs d’image basés sur les moniteurs LCD, dans des budgets plus accessibles, pour des résultats remarquables. Encore faut-il savoir comment bien sélectionner les moniteurs LCD pour vos murs d’image. C’est ce que nous allons vous aider à faire grâce à ce dossier.

Moniteurs LCD vs. panneaux LED

Actuellement, les moniteurs LCD dominent le marché des murs d’images en raison de leur technologie mature et de leur rapport qualité/prix raisonnable. Par conséquent, il est crucial de choisir correctement les bons écrans LCD lors de la conception d’un mur d’image. Les fonctions et les options peuvent être nombreuses, surtout lorsque l’on cherche à faciliter la connexion entre écrans et à garantir une gestion et une maintenance avec le moins d’efforts possible. Voici 7 points à vérifier au moment de faire votre choix de moniteurs LCD.

L’épaisseur du cadre

L’épaisseur du cadre d’un moniteur LCD influence considérablement l’expérience visuelle globale d’un mur vidéo. Lorsque plusieurs écrans sont disposés en mosaïque pour créer des murs vidéo, la largeur des espaces entre les écrans peut rendre l’image plus ou moins agréable à regarder.

Un cadre le plus fin possible garantit une intégration transparente lors de l’assemblage des écrans. Le résultat est un mur vidéo visuellement impressionnant qui captive l’attention des spectateurs, permettant au contenu de circuler de manière fluide sur l’ensemble du mur d’image, offrant ainsi une expérience visuelle plus immersive.

La surface du mur d’image

La taille et le rapport hauteur/largeur de vos écrans de mur vidéo sont des facteurs critiques. Commencez par évaluer les dimensions de la zone d’installation et calculez la distance de visualisation pour déterminer la taille d’affichage idéale. Par exemple, un mur vidéo constitué de 2 x 2 écrans de 55″ équivaut à une image de 110 ».

Concernant le rapport hauteur/largeur du mur vidéo, il doit être déterminé en fonction du format du contenu et de la manière dont il est envisagé de présenter ce contenu. Le rapport hauteur/largeur influencera l’expérience visuelle globale. Il doit s’aligner sur le style de présentation, des contenus eux-mêmes, de l’environnement, etc.

A lire également :   Télétravail : choisissez les bons outils

La résolution d’image

La qualité visuelle et la précision de l’image présentée dépendent de la résolution globale du mur. Le Full HD (1920 × 1080) et l’Ultra HD (3840 × 2160) sont à privilégier, surtout lorsqu’il y a des textes fins. Avec plus de pixels au centimètre carré, les images sont ainsi plus nettes et plus détaillées.

Si vous souhaitez d’ores et déjà passer à la 8K, il vous faut au minimum une configuration 2×2 constituée de quatre écrans 4K. Il faudra leur associer un contrôleur externe pour gérer la puissance de traitement requise pour un tel contenu en très haute résolution. Le budget à prévoir sera en conséquence.

La luminosité et le respect des couleurs

Le niveau de luminosité et la précision des couleurs de vos écrans de mur d’images jouent un rôle essentiel pour garantir que votre contenu se démarque et captive l’attention des spectateurs. Il est impératif de prendre en compte les conditions d’éclairage dans la zone d’utilisation et de sélectionner des écrans offrant une luminosité suffisante.

AG Neovo conseille de sélectionner en priorité des écrans avec des niveaux de luminosité allant de 500 à 700 nits, bien que les exigences spécifiques puissent varier en fonction des conditions d’éclairage ambiant. En outre, il est essentiel de calibrer les couleurs de façon appropriée les écrans pour garantir des visuels cohérents et éclatants, même après une utilisation prolongée.

Le contrôle des écrans

La gestion de multiples moniteurs peut prendre beaucoup de temps en absence de solution adaptée. Pour résoudre ce problème, sélectionnez des écrans équipés des protocoles de contrôle série RS232 ou réseau RJ45. Le réseau est à privilégier car il offre des connexions sur de plus grandes longueurs, et même à distance.

Le contrôle infrarouge n’est pas à négliger pour les commandes simples. En centralisant toute la gestion des écrans, la fonction de bouclage via un port IR filaire permet à une seule télécommande de contrôler efficacement tous les écrans. Le mur d’image est ainsi plus simple et plus rapide à gérer.

A lire également :   Résolution vidéo ou définition vidéo ?

La fiabilité

Les écrans LCD pour les murs vidéo sont souvent soumis à une utilisation intensive, ce qui nécessite des écrans robustes et résistants. La durée de vie annoncée des écrans est un critère important pour une utilisation à long terme sans nécessiter de remplacement fréquent.

Vérifiez également la couverture de la garantie. Les marques réputées offrent souvent des garanties plus longues et un meilleur support technique, garantissant ainsi que vous bénéficiez d’une assistance fiable en cas de problème. Cela permet de minimiser les temps d’arrêt et les coûts de maintenance.

Le budget

Il est important d’établir un budget initial mais aussi de prendre en compte les coûts associés. Même s’il est tentant d’opter pour les écrans les mieux équipés, il faut toujours aligner vos choix sur vos contraintes budgétaires. Au coût d’achat initial, il faut ajouter les coûts de maintenance sur le long terme, de consommation d’énergie et de tout accessoire ou logiciel supplémentaire.

Analysez les propositions de différentes marques, modèles et gammes pour identifier les écrans qui offrent le meilleur rapport qualité/prix pour vos besoins spécifiques. C’est cet équilibre entre budget et qualité qu’il faut viser.

En conclusion

Voici les meilleurs conseils pour sélectionner vos futurs moniteurs LCD adaptés aux murs d’image. En plus de la qualité d’image optimale, les critères majeurs à prendre en compte concernent la taille des écrans, leur résolution, leur luminosité, le ratio de contraste, l’épaisseur du cadre, les modes de contrôle et la durée de vie. Enfin, la fiabilité et de la durabilité des moniteurs pour une utilisation à long terme ne doivent pas être occultées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.