Aujourd’hui c’est Halloween, et après les nombreux articles et tutos pour bien préparer votre maison afin d’en faire le sanctuaire des cauchemars, nous allons vous parler de l’audio Haute Résolution, pour faire trembler vos invités rien qu’avec vos playlists !

 

Avant de parler d’audio Haute Résolution il faut d’abord faire la distinction entre son analogique et son numérique.

  • Son analogique : il est enregistré ici de manière continue. Ainsi, un son que vous entendrez dans son état naturel est considéré comme analogique.
  • Son numérique : il s’agit ici d’un son enregistré de manière non continue, c’est à dire que l’on enregistre que certaines valeurs du signal sonore. C’est un son créé par ordinateur.

En soi, le son analogique lorsqu’il est enregistré avec le matériel adéquat, reproduit la courbe de « vibration », alors que le son numérique lui l’enregistre sous forme de points. Aujourd’hui les enregistrements purement analogiques sont de moins en moins utilisés car très coûteux. Avec l’omniprésence des ordinateurs et des logiciels il est donc plus simple d’enregistrer un son de manière numérique. Contrairement au numérique, plus le son analogique est recopié, et plus il s’affaiblira.

A lire également :   MuxLab 500777-RX : une nouvelle plaque de réception HDMI & KVM sur IP

Par ailleurs, le son analogique est aujourd’hui converti en son numérique, il est transformé en code binaire qui sera ensuite re-transformé en signal électrique vers les haut-parleurs pour être retransmis sous forme d’ondes sonores.

Vous y êtes ? Maintenant que nous avons fait la distinction entre ces deux types de sons, revenons sur l’Audio Haute Résolution. Vous savez maintenant que le son analogique reproduit plusieurs fois s’affaiblit et perd en qualité, alors qu’en numérique, peu importe le nombre de reproduction, la qualité du son reste identique. Et c’est cette qualité que l’on cherche aujourd’hui a retranscrire en Haute Résolution.

Le son que nous écoutons aujourd’hui dispose d’un codage de 16bits/44,1KHz, mais il existe une qualité supérieure : le 24bits/96KHz. Mais alors qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que l’échantillonnage a été doublé et donc que le codage est davantage précis, il correspond donc à un son studio, la meilleure qualité audio jusqu’à présent. En soi, l’oreille humaine est capable de distinguer cette différence, même si elle reste peu flagrante.

 

392f025b5ef0bb372cc3cdaaf31b7

 

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez donc allumer vos haut-parleurs avec les sons les plus effrayants !

A lire également :   Philips 50BDL3050Q : un superbe écran 4K Direct LED pour l'affichage dynamique

anonymous_pumpkin_1Happy Halloween !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.