« TEAC lance sur le marché français un nouvel amplificateur intégré, le A-H01, doublé d’un convertisseur DAC et d’un amplificateur pour casque. Un produit certes à la puissance modeste mais très polyvalent.

Le A-H01 affiche des mensurations mini, avec 21,5 cm de large et 6 cm de haut. Sur sa face avant au design soigné prend place un gros bouton de réglage du volume, accompagnant un sélecteur de source séquentiel et une sortie casque au format jack 6,35mm.

TEAC A-H01


A l’arrière, la connectique est simple mais va à l’essentiel, et on note la présence d’une entrée USB ayant pour vocation l’utilisation avec un ordinateur (substitution à la carte son).Convertisseur numérique analogique silver A-H01 Teac

Dans les entrailles du produit, on trouve en pierre angulaire un module d’amplification ICEpower développé par Bang & Olufsen, d’une puissance de 2 x 25 Watts. La dynamique d’un tel montage, connue et reconnue, compensera la faible puissance. Pour établir un parallèle, Bel Canto utilise les modules ICEpower dans ses amplificateurs de forte puissance.

Convertisseur numérique analogique silver A-H01 TeacL’alimentation est ici contre toute attente (pour un produit doté d’une amplification numérique) de type linéaire et non à découpage. Le transformateur est soudé directement sur la carte électronique, et si la tension délivrée au montage ICEpower (+15 et -15 Volt) est régulé par un circuit intégré, les étages numériques plus sensibles sont nourris par un circuit plus classique, à base de transistors.

A lire également :   Contrôlez votre Tesla depuis les interfaces domotique Elan

L’interface USB fait appel à un circuit de type Tenor TE8802L, qui entre en compétition avecXMOS sur le segment des “récepteurs” USB. Il est compatible avec les signaux 24-bit/192 kHz, et fonctionne dans l’indispensable mode asynchrone (signal d’horloge dicté par l’interface USB et non par l’ordinateur).

Bien que ce soit dans les vieux pots qu’on fasse les meilleures soupes, TEAC n’a pas souhaité utiliser une puce de conversion numérique/analogique éprouvée et ancienne, bien que cette solution séduise de nombreux constructeurs. La marque a jeté son dévolu sur un modèle de conception très récente Burr-Brown PCM5102 fonctionnant en 32-bit/384 kHz. Cette puce offrant une très bonne réjection du bruit numérique à haute fréquence dispense d’un filtrage en sortie, filtrage qu’à pourtant décidé d’intégrer TEAC (de type actif). »

source : Cinenow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.