Le signal HDMI est complexe. Des millions d’informations transitent sur un câble constitué de multiples fils de très petit diamètre. Et dans tout ça, on doit faire passer de la vidéo en haute définition, de la 3D, du contrôle de droits (HDCP), du pilotage (CEC), du réseau informatique (Ethernet) et de l’audio (ARC). Sur un câble de 1m50, les problèmes sont rares. Mais plus on s’éloigne, et plus les risques de perdre toute ou partie des signaux accourent.

Gefen GTV-WHD-1080P-LR

Alors, au lieu de faire le tour de la pièce avec un câble HDMI pour aller des différentes sources vidéos jusqu’à l’écran plat ou jusqu’au vidéoprojecteur, pourquoi ne pas essayer l’alternative du sans fil ? En plus de la simplification en terme d’installation, on conserve quasiment toutes les qualités d’un câble HDMI classique.

On passe donc sur un émetteur à relier à la sortie des sources, et un récepteur du côté du diffuseur. Entre les deux, il faut un espace vide théorique de 30 mètres maximum, mais plus raisonnablement de 10 mètres en moyenne dans la pratique. Si les sources et le diffuseur sont bien dans la même pièce, vous pouvez commencer sérieusement à oublier le long câble HDMI de 15 mètres qui part le long des plinthes, qui remonte le mur puis qui traverse la moitié de la pièce à travers le plafond.

A lire également :   Kindermann CablePort desk² duo Air : un boîtier de table avec émetteur HDMI sans fil

wireless hdmi

Le HDMI sans fil existe sous plusieurs formes. Il y a tout d’abord les solutions propriétaires que l’on trouve essentiellement chez les fabricants d’écrans plats : Sharp, Sony, Samsung, etc. Mais il existe des normes, pas une seule bien entendu, mais trois normes qui couvrent les solutions existantes : le Wireless HD, le WiGig et le WHDI. Cette dernière est la plus utilisée, et peut-être celle qui réussira à s’imposer. On est en aujourd’hui au WHDI 1.0 et le WHDI 2.0 se prépare avec le support, toujours sans fil, des formats ultra haute définition (4K) !

Prenons l’exemple de la solution Gefen GTV-WHD-1080P-LR (transmission HDMI sans fil à 30 mètres théoriques). Cet ensemble se compose de deux boîtiers : un émetteur et un récepteur. Le premier reçoit la source en entrée ainsi qu’une sortie infrarouge. Celle-ci va permettre depuis le boîtier récepteur de piloter la source à l’autre bout. Le récepteur dispose donc d’un récepteur infrarouge en façade et le sortie HDMI à relier au diffuseur.

Gefen GTV-WHD-1080P-LR

Cliquez pour agrandir

La particularité de ce modèle est de pouvoir multiplier les émetteurs jusqu’à 8 vers un seul récepteur. Cela permet de mettre un émetteur derrière chacune de ses sources, puis de switcher de l’une à l’autre avec la télécommande livrée avec le GTV-WHD-1080P-LR. On ajoute alors un émetteur au gré des ajouts de sources dans son système, ce qui, en plus de rendre une installation vidéo haute définition plus pratique à installer, en fait un système parfaitement évolutif dans le temps.

A lire également :   Contrôlez votre Tesla depuis les interfaces domotique Elan

Fiche du Gefen GTV-WHD-1080P-LR sur le site EAVS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.