Les vacances d’été ont officiellement commencé pour tous les écoliers, collégiens et étudiants. Les cours étant terminés pour cette année scolaire, il est temps de profiter du soleil et des vacances avant de reprendre la direction de l’école en septembre. Et la rentrée prochaine réserve des surprises aux écoliers et aux collégiens : une nouvelle matière !

Que ce soit au quotidien et dans le milieu professionnel, le numérique est partout, et l’Audiovisuel n’y échappe pas ! Les notions informatiques et réseau sont de plus en plus nécessaire pour parer aux évolutions des équipements et des données qu’ils émettent.

Aujourd’hui, on vous explique tout !

 

Le codage dès la rentrée.

Désormais au programme officiel de l’Éducation Nationale, le codage sera dispensé à l’école primaire via une initiation, et au collège avec des cours dès la 5ème.  De la création de programme informatique, en passant par l’initiation au cryptage des données jusqu’à la programmation d’un robot, le numérique n’aura plus de secret pour eux !

Certains professeurs proposaient déjà quelques exercices de codage, mais ce cours devient officiellement obligatoire dès la rentrée, et sera même concrétisé par un exercice de code au Brevet de Collèges.

 

Mais pourquoi est-ce que le codage se retrouve au programme de l’Education Nationale ?

Et bien tout simplement parce que le numérique berce notre quotidien ! Depuis les années 90, le numérique et les objets connectés révolutionnent nos habitudes, que ce soit dans la consommation, dans le domaine professionnel ou dans notre vie quotidienne avec l’essor du Big Data, mais aussi des applications et jeux vidéos.

148619

Le Big … quoi ?

Le Big Data, c’est une expression qui a été créée dans la Silicon Valley en 2013, vous savez, c’est cette zone dans le sud de San Francisco qui regroupe toutes les industries de pointe. En fait, le Big Data fait référence à l’augmentation soudaine de données échangées. Et nous en échangeons encore plus depuis l’apparition des appareils connectés. Chris Dancy en a d’ailleurs fait son cheval de bataille et surveille chaque jour toutes les données qui émanent de ses appareils, aujourd’hui c’est l’homme le plus connecté au monde et chacun de ses faits et gestes est suivi, traqué, chronométré par sa panoplie d’appareils.

Toutes les applications que nous utilisons, les sites que nous visitons, les emails, SMS et appels que nous recevons, tout est enregistré sous forme de données numériques.

ETFS-201510-Big-Data-Header

Le Big Data, ok. Le codage au programme scolaire, ok. Mais quel rapport ?

Le Big Data, ça sert avant tout à innover, et à connaître mieux son entourage (clients, collaborateurs, amis, etc.) et les données générées permettent d’avoir un aperçu direct d’un marché. Mais pour pouvoir comprendre et analyser ces données il faut des personnes formées. Pour les digital natives (les personnes nées entre 1985 et 1995), l’exercice est plus simple puisqu’ils ont toujours été au contact de ce type d’appareils et du monde des données numériques. Mais le but ici c’est de pouvoir maîtriser ces données, d’où l’importance d’inculquer rapidement les notions de codage et de programmation numérique.

 

A lire également :   La gamme Lightware Taurus UCX réinvente l'audiovisuel dans les salles de réunion

Google va encore plus loin.

Le codage à l’école c’est bien, mais Google se voit déjà enseigner la programmation à des enfants encore plus jeunes avec le Projet Blocks. Mais pourquoi à des enfants encore plus jeune ?

C’est une évidence pour beaucoup : on apprend plus facilement et plus rapidement lorsque l’on est enfant, et Google souhaite faire apprendre aux enfants de 5 à 8 ans le langage informatique.

Comment ça fonctionne ? Le nouveau projet de Google se compose de 3 éléments : le Brain Board (le cerveau du système, la source d’énergie et la zone de connectivité), le Base Board (un module qui se connecte au Brain Board et qui fait transiter les informations) et le Puck (qui est en fait une fonction de programmation). Les enfants n’auront plus qu’à assembler différents Puck pour déterminer une action qui devra être effectuée par le Brain Board.

Blocks-Google Google-projet-Blocks

Deux méthode qui aideront à démocratiser le codage et la programmation informatique de manière simple et ludique !

 

Et vous, vous avez quelques notions sur le sujet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.