Les instituts et cabinets d’étude s’entendent : plus de la moitié du matériel informatique qui sera vendu courant 2011 sera des tablettes numériques ou des smartphones, mettant ainsi fin à la suprématie depuis trente ans des ordinateurs de type PC.

Sur un total de 425 millions d’unités vendues dans l’année, 50 seront des tablettes numériques et 375 des smartphones, contre 390 millions de PC vendus. Le marché sera dominé par «des terminaux utilisant des processeurs et des systèmes d’exploitation différents de ceux utilisés pour les PC», prédit Deloitte.

Les tablettes vont concurrencer les ordinateurs davantage que prévu en 2011 et 2012, prédit l’institut Gartner. Quelques jours après la présentation de l‘Ipad 2 d’Apple, l’institut a réévalué ses prévisions de vente de PC, portables et notebooks, devant l’attraction grandissante des tablettes. Alors que les ventes de PC et portables ont crû de 40% ces cinq dernières années, cette croissance devrait ralentir. «Les ventes de PC ne devraient pas dépasser les +10% par an sur les marchés matures entre 2011 et 2015», indique Gartner. L’achat principal devrait désormais privilégier les tablettes. Face à ces dernières et aux smartphones, les PC et portables seraient passés de mode.

A lire également :   Lightware MMX2 : deux nouveaux mini switchers HDMI pour les salles de réunion

Les ventes d’Apple représenteraient 17,2% de l’ensemble du marché mondial des ordinateurs portables d’octobre à décembre 2010 si l’on y inclut la tablette numérique Ipad, selon une étude Display Research publiée mercredi 16 février. Apple se place ainsi devant le leader des ordinateurs portables Hewlett Packard. Sur cette période, Apple a vendu 7,3 millions d’unités d’Ipad. Mais, sans sa tablette, le fabricant se classe huitième au classement. Selon l’étude, l’Ipad se vendrait mieux dans les pays développés, là où les utilisateurs possèdent déjà un ordinateur portable ou de type PC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.