Transportez tous les formats SDI jusqu'à la 12G sur une fibre optique

Dans de nombreux domaines professionnels, les signaux vidéo sont transportés sur des câbles coaxiaux, avec une connectique BNC et au format SDI. Même si les capacités du câble coaxial sont importantes en termes de débit sur de grandes longueurs, le cuivre a ses limites. La fibre optique est aujourd’hui la bonne réponse à cette problématique.

De la SD-SDI à la 12G-SDI

La norme SDI a évolué au fil des années pour s’adapter aux formats vidéo de plus en plus définis. Pourtant, la connectique et les câbles n’ont pas changé ! On est parti de la SD-SDI avec une qualité inférieure au DVD pour arriver aujourd’hui à la 12G-SDI. Le 12G correspond au débit du format : 12 Gbps. Il est suffisant pour faire transiter de la 4K/UHD @ 60Hz et en 4:4:4.

En comparaison, une liaison HDMI équivalente a besoin de 18 Gbps. Mais le HDMI transporte également le son en multicanaux (Dolby Atmos, DTS HD, etc.), alors que le SDI se contente d’un signal audio stéréo. Un câble coaxial permet d’aller beaucoup plus loin qu’un câble HDMI, que ce soit en 12 ou en 18 Gbps. Mais il y a toujours des limites.

©Blackmagicdesign

Le MuxLab 500713 transporte du SDI 4K sur fibre optique

L’extendeur MuxLab 500713 est un minuscule boîtier transformant une entrée SDI en une sortie sur fibre optique. Et vice-versa dans l’autre sens. Le connecteur LC single-mode accepte des fibres jusqu’à une longueur de 10 km ! Pour comparaison, avec un câble coaxial Belden 1694A d’excellente qualité, les 12 Gbps du SDI sont assurés sur 40 mètres. Une belle performance, mais incomparable avec celle de la fibre. Pour terminer, le 500713 dispose également d’une sortie boucle SDI locale.

Un extendeur SDI optique pour quels environnements ?

En résumé, MuxLab promet le transport d’un signal vidéo 4K/UHD au format SDI jusqu’à 10 km. Et ce sans aucune perte ni compression. Ce petit produit est idéal dans les environnements broadcast comme le montre le schéma ci-dessus. Il trouvera aussi sa place partout où le SDI est la norme : dans les milieux médicaux, les studios de post-production ou encore l’événementiel.

Plus d’infos : MuxLab