Edbak : des bras supports orientables pour toutes les tailles d'écrans

Les supports pour écrans plats existent dans de nombreuses configurations. Fixes, potences, motorisés… ils correspondent à tout autant d’usages différents. Quand on souhaite pouvoir orienter un moniteur de façon manuelle, le bras support orientable s’impose. Edbak couvre toutes les tailles d’écrans, de 14 à 90″.

 

Pourquoi orienter un écran ?

Les moniteurs destinés à l’affichage dynamique, à la muséographie ou à l’événementiel ont rarement besoin d’être orientés. En effets, ils sont installés de façon définitive et ne bougeront plus, sur un mur, dans un totem, au bout d’une potence. Leur mouvement est parfois nécessaire, mais uniquement dans un objectif de support et de maintenance (voir aussi : ).

Mais il y a plein d’autres situations où l’on peut avoir besoin d’orienter un écran. Dans une position, il servira à la formation, dans une autre il affichera le PowerPoint derrière l’orateur. Dans des bureaux de plus en plus multifonctions, un jour il sera face à la table de réunion, le lendemain face aux canapés.

Pour s’adapter à ces nouveaux usages et à ces nouveaux environnements de travail très versatiles, les bras supports orientables sont la meilleure réponse. Parce que la situation n’est jamais définitive, plutôt que d’adapter son organisation autour de l’écran, c’est lui va pouvoir suivre les utilisateurs.

 

Pour tous les moniteurs, de 14 à 90″

Avec cinq références, Edbak couvre toutes les diagonales et tous les poids. Au-dessus de 90″, il devient de toute façon compliqué de devoir faire pivoter un écran, sauf situation exceptionnelle. Là, l’intégrateur devra réfléchir à d’autres solutions plus originales.

  • Le GD18 est prévu pour des écrans de 14 à 26″. Equipé d’une attache VESA 100×100, il peut s’étendre jusqu’à 792 mm du mur.
  • Le LWS1 couvre les diagonales de 26 à 40″. Il est multi compatible VESA de 75×75 à 400×200. Il supporte jusqu’à 60 kg et s’étend jusqu’à 611 mm du mur.
  • Le PWS1 prend le relai de 42 à 60″. La charge monte à 80 kg et la distance maximale avec le mur à 800 mm. Il est compatible VESA de 100×100 à 600×400.

Ces trois modèles sont des doubles bras. Par ailleurs, ils sont complétés par deux autres références pour les très grands moniteurs. Ces derniers ont deux doubles bras, obligatoires pour soutenir le poids encore plus important des écrans.

  • Le CPWS1 prend en charge les moniteurs de 42 à 70″. La charge maximale est de 120 kg. L’extension maximale est de 700 mm. Il est VESA de 100×100 à 600×400.
  • Le RMSA1 est le plus costaud. Il accepte des écrans de 42 à 90″ de diagonale qui pourront peser jusqu’à 150 kg ! Lui aussi s’étend de 700 mm et propose des fixations VESA jusqu’au 600×400.

 

Un écran doit pouvoir être manipulé et s’échapper de sa position initiale pour être dirigé vers une autre partie de la pièce ? Avec Edbak, vous avez cinq références de bras supports orientables pour quasiment tous les moniteurs du marché. Enfin, vous pouvez être confiant quant au sérieux de ces supports dans le temps : ils sont garantis 10 ans.

Plus d’infos : Edbak

edbak bras orientable 70 90 pouces

Lire plus :
L'installation du mois : un mur d'images 2x2 sur support mobile
L’installation du mois : un mur d’images 2×2 sur support mobile

Nous reprendrons le cours normal des installations du mois dès le mois prochain. En attendant, c'est une installation réalisée au...

Fermer