Sunfire XTEQ12, un caisson de basses de référence pour le home cinema

A travers ses différentes gammes de caissons de basses, Sunfire adresse tous les types d’installations, de la plus discrète à la plus exubérante. Taillés tout d’abord pour le home cinema, rien ne les empêche de rejoindre un système HiFi ou bien encore la sonorisation événementielle. Nous vous proposons un test du XTEQ 12, le plus haut de gamme proposé par Sunfire.

C’est le haut de gamme, mais ce n’est pas pour autant que le produit est imposant. Il intègre un haut-parleur de 30 cm, de qui est déjà important, mais le XTEQ 12 sait rester compact. C’est un cube de 35 cm de côté environ, ce qui indique, comme on le voit sur les photos, que le baffle support est à peine plus grand que le haut-parleur.

Double membrane

La gamme XTEQ est basée sur l’emploi de deux membranes. Il y a donc d’un côté le subwoofer, et sur la face opposée ce que l’on appelle un radiateur passif. C’est en fait une membrane sans moteur ni connexion électrique. 

Etant donné que ce caisson est de type clos, le radiateur passif va se déplacer de concert avec les mouvements du subwoofer et augmenter mécaniquement le niveau sonore.

Cette solution est excellente. Elle permet de multiplier la surface d’émission sans ajouter d’amplification. Comme il n’y a pas d’évent, on évite également les bruits d’écoulement de l’air qui peuvent venir parasiter le message sonore.

26,8 kg sur la balance

Le XTEQ 12 est du genre rigide. Le haut-parleur pèse lourd, mais la caisse aussi. C’est idéal dans le sens où cela limite les vibrations néfastes. Par ailleurs, Sunfire a prévu des pieds anti vibration et anti déplacement. Il arrive que certains caissons moins bien étudiés se déplacent dans la pièce sous l’effet des coups de basses. Ce ne sera pas le cas du XTEQ 12 !

Afin de bouger la membrane hyper rigide du subwoofer faite de papier non pressé maintenu par une suspension en mousse, Sunfire a installé un amplificateur de 3000 Watts dans le XTEQ 12. Rien que ça ! Il est vrai que plus la membrane est lourde et rigide, ce qui est le but recherché, il faut beaucoup de puissance pour la mettre en mouvement.

Au final, l’association de la caisse lourde et rigide, d’un subwoofer de 30 cm accompagné de son radiateur passif de même diamètre, le tout emmené par 3000 Watts de puissance promet d’explorer les tréfonds de l’infragrave. Le XTEQ 12 est capable de descendre à 16 Hz, une sacré performance ! C’est-à-dire que ce caisson Sunfire sera capable de retranscrire tous les effets sonores des bandes son cinéma tels que les explosions, les coups de feu, les vrombissements et autres chutes d’objets. 

Réglages sur mesure

Le XTEQ 12 dispose de deux types d’entrées : classiques sur prises RCA et en symétrique sur prise XLR. Elles sont complétées par des sorties afin de relier, par exemple, un second caisson en mode esclave.

A côté des réglages nécessaires sur un caisson comme le niveau de sortie, la fréquence de coupure et la phase, Sunfire propose un système de calibration intégré. C’est plutôt rare dans le domaine et pourtant bien pratique.

Sunfire livre le micro de calibration et son support dans le carton du XTEQ 12. Il se raccorde via une fiche mini-jack à l’arrière du caisson. Ensuite, il faut suivre le manuel utilisateur qui indique comment mener à bien cette opération en quelques dizaines de secondes. 

Grâce à cette calibration, le rendu sonore du XTEQ 12 est parfaitement adapté à l’acoustique de la pièce, les basses sont dégraissées pour une écoute plus naturelle sans que l’on puisse déceler l’emplacement du caisson. Une opération à effectuer sans faute après avoir installé le XTEQ 12 ! 

Le Sunfire XTEQ 12 à l’écoute

Le XTEQ 12 est un caisson très généreux. Sur tous nos films tests, il a su reproduire la totalité du spectre des fréquences les plus basses, jusqu’à l’infragrave. Il sait taper fort sur tout ce qui est fusillade ou coups de poing, si bien qu’on le ressent physiquement. Le tout avec des niveaux sonores déraisonnables si on le souhaite, sans jamais fléchir.

Il sait aussi reproduire les nappes d’infragrave telles qu’on les trouve sur les bandes son modernes, dans la partition musicale et pour tout ce qui est tremblement de terre, résonances, vrombissements, etc. Nous n’avons pas vérifié s’il était capable de descendre jusqu’à 16Hz, mais subjectivement, on ne doit pas en être bien loin.

A qui se destine le Sunfire XTEQ 12 ?

Le Sunfire XTEQ 12 est un excellent caisson qui démontre tout l’intérêt de ce genre d’appareil. Lorsqu’on l’a essayé, il devient ensuite difficile de faire sans. Il apporte ce côté physique au home cinema, ce que les enceintes ne sauront jamais faire. Ses différents réglages et le micro de calibration permettent de l’adapter parfaitement à la pièce d’écoute sans aucun ajout d’élément extérieur. Son seul défaut ? Qu’il ne soit pas plus connu !

Il est toujours possible d’aller plus loin en ajoutant un second XTEQ 12 à son système en mode esclave. A l’inverse, pour ceux qui possèdent une pièce de petite taille ou un budget moindre, ce même caisson est disponible dans trois déclinaisons plus compactes : le XTEQ 10 (25cm), XTEQ 8 (20cm) et le XT Atmos (16,5cm).

Plus d’infos : Sunfire XTEQ 12