Niles SSVC : des sélecteurs audio pour multiplier facilement les enceintes

Habituellement, pour diffuser de la musique, il faut une source, un amplificateur et des enceintes. Si l’on souhaite multiplier les enceintes, il faut multiplier les amplificateurs. C’est une possibilité. Mais il y en a une autre, bien pratique et plus économique : les sélecteurs d’enceintes, et plus particulièrement les modèles Niles SSVC.

 

Multiplier les enceintes sans multiplier les amplis ?

La problématique dans la multiplication se résume à l’adaptation d’impédance. Une enceinte a une impédance de 4 ou 8 ohms généralement. Elle nécessite un amplificateur qui va délivrer des dizaines ou des centaines de Watts. La correspondance doit être établie entre l’impédance des enceintes et celle acceptée par l’amplificateur. Basiquement, cela réduit l’utilisation à une paire d’enceinte par amplificateur stéréo.

Il y a bien les amplificateurs multicanaux, qui rassemblent dans un même boîtier plusieurs amplis stéréo. C’est le cas du Niles SI-1230 : un amplificateur multicanaux pour sonoriser 6 zones. On peut donc lui raccorder 12 enceintes, amplifiées par autant de canaux distincts.

C’est une excellente solution, avec de la puissance tant que nécessaire, et la possibilité de diffuser des sources différentes vers chaque paire d’enceintes. Parfois, cette solution n’est pas adaptée, pour deux raisons. Ce peut être une question de budget. Mais ça peut être aussi un projet simplifié où une seule source a besoin d’être diffusée vers de multiples enceintes.

Niles propose donc l’alternative à ses amplificateurs multicanaux dans sa propre gamme. Ce sont les sélecteurs d’enceintes.

niles SSVC schema

 

La solution : le sélecteur d’enceintes

Les SSVC-2, SSVC-4 et SSVC-6 ont tous une entrée stéréo. Ils peuvent en sortie alimenter 2, 4 ou 6 paires d’enceintes, le tout à partir d’un simple amplificateur stéréo. Le schéma ci-dessus illustre la façon dont doivent être branchées les enceintes.

Le but de ces sélecteurs est d’adapter l’impédance que voit l’amplificateur, et cela quel que soit le nombre d’enceintes que l’on raccorde derrière. Ce sont des autotransformateurs sur le chemin du signal audio qui jouent ce rôle, des composants robustes qui pèsent un poids assez important, gage de leur sérieux.

En façade des sélecteurs SSVC, on trouve une touche on/off par sortie ainsi qu’un potentiomètre de volume. On va donc pouvoir allumer ou éteindre certaines paires d’enceintes quand nécessaire. Et l’on peut moduler le niveau du volume de chaque paire d’enceintes indépendamment.

Ce type de sélecteur peut donc trouver sa place derrière un amplificateur unique, pour sonoriser un grand espace avec plusieurs paires d’enceintes, comme une salle de restaurant, une boutique ou une salle de réunion. Il peut aussi être utilisé dans le résidentiel en multiroom, avec une paire d’enceintes dans chaque pièce de la maison.

Enfin, les SSVC servent aussi de distributeur esclave derrière un amplificateur multicanaux. Par exemple, on peut prendre le SI-1230 pour amplifier cinq zones stéréo et relier un SSVC derrière la sixième zone. Comme ça on multiplie les enceintes par 2 ou 4 uniquement dans le salon par exemple !

 

En résumé, il ne faut pas oublier les sélecteurs d’enceintes qui peuvent rendre de grands services dans pas mal de situations de sonorisation à partir d’une source unique. Avec eux, à partir d’une sortie stéréo, on peut relier 4, 8 ou 12 enceintes !

Plus d’infos : Sélecteurs Niles SSVC

niles SSVC insideSource : Audiokarma

Lire plus :
Une connexion multiple et efficace !

Si vous souhaitez connecter plusieurs ordinateurs et plusieurs écrans entre eux, les solutions KVM sur IP sont faites pour vous...

Fermer