Il s’agit historiquement d’un procédé de photographie en relief. Aujourd’hui, un hologramme représente une image en trois dimensions apparaissant comme « suspendue en l’air ». Le mot hologramme provient du grec holos « en entier » et gramma « lettre ».

C’est grâce à cette technologie qu’est revenu sur scène le rappeur Tupac Shakur (assassiné en 1996) aux côtés de Snoop Dogg lors du Coachella 2012.

La réalisation de l’hologramme a bluffé le public comme les internautes par le réalisme dont il fait preuve. En effet, comme le montre la vidéo, la prestation de Tupac est synchronisée avec la musique et la prestation de Snoop Dogg.

On peut alors se demander comment ce petit miracle technologique fut possible… ?

On apprend que le projet a été mené par Dr.Dre, qui a travaillé avec plusieurs sociétés de technologies et d’effets spéciaux réputées à Hollywood. Il semblerait que 4 mois de travail aient été nécessaires pour arriver à un tel résultat, avec un budget compris entre 100 000 et 400 000$ !

 


Le procédé de l’hologramme dans les concerts est déjà utilisé depuis quelques années au Japon, où des personnages fictifs deviennent de véritables Pop Stars !  Les fans peuvent donc venir les voir en concert comme s’il s’agissait de personnes réelles, et connaissent les chansons par coeur !