Kindermann Pixie+ : un clavier hyper simple pour le contrôle de salles

Le contrôleur de salles Kindermann Pixie+ prend la forme d’un clavier mural hyper simplifié, avec quelques touches. Elles rassemblent trois fonctions principales : allumer/éteindre la salle dans sa globalité, sélectionner la source vidéo, contrôler le volume audio. Simple et efficace.

 

Pourquoi mettre en place un contrôleur de salle ?

Nous vous présentons régulièrement sur ce blog tous les produits qui peuvent vous aider à mettre en œuvre des salles de réunion ou des salles de classe hyper équipées (lire aussi le dossier Câblage, distribution, intégration : comment équiper toute une salle de réunion avec les solutions e-Boxx ?). Le but est de mettre à disposition des utilisateurs toutes les technologies modernes et de les automatiser quand cela est possible. Le but du professionnel est d’intégrer toutes les fonctions de la façon la plus fluide possible. Il faut faire gagner du temps, et non compliquer les choses.

Les fonctions vont de l’affichage (TV ou vidéoprojecteur) au son, en passant par la sélection de multiples sources, sans oublier les autres automatismes comme l’ascenseur du projecteur, l’écran motorisé, l’éclairage ou les stores occultants.

Il serait dommage que toutes ces fonctions restent chacune dans leur coin. Il serait alors nécessaire d’utiliser un interrupteur ou une télécommande différente pour chacune d’elles.

kindermann pixie touches

Le Pixie+ est compatible infrarouge, RS-232 et relais

Le contrôleur de salle est là pour rassembler toutes les fonctions, les synthétiser et les rendre accessibles à travers quelques touches. C’est le rôle du Pixie+ de Kindermann. C’est en quelque sorte une super télécommande universelle, installée de façon fixe, soit sur la cloison à l’entrée de la salle, soit encastrée dans la table de réunion.

Les commandes se divisent en trois, et certaines touches sont interchangeables. Il y a tout d’abord l’alimentation. Le bouton Power unique (ou en deux boutons On et Off séparés) lance le scénario d’allumage de la salle : descente de l’ascenseur du vidéoprojecteur, descente de l’écran motorisé, fermeture des stores, allumage de la source, etc. Tout cela peut s’effectuer en infrarouge, en RS232 ou via des relais. Les touches centrales permettent de sélectionner une source audio/vidéo. Enfin, les touches du bas gèrent le volume. On la remplacera par une zone sans bouton si la partie audio n’est pas utilisée dans la salle.

Pour la sécurité, il est possible d’ajouter en option au Pixie+ un clavier à code ou à clé. Ainsi, seuls les utilisateurs autorisés pourront actionner le système.

 

En résumé, voici un mini système de contrôle de salle déjà très abouti. Il peut suffire dans bien des cas en pilotant un nombre de fonctions déjà conséquentes. Il est toujours possible d’aller plus loin, on se tournera alors vers les contrôleurs Elan par exemple. Mais pour tout ce qui concerne les installations simples où le budget est un critère, le Pixie+ est la bonne solution !

Plus d’infos : Kindermann Pixie+

kindermann pixie schema

Lire plus :
Vidéo conférence illimitée avec le VCF-SL2-XL d’AUDIPACK

La série de mobilier pour visioconférence VCF-SL d'Audipack est devenue un standard au sein de son segment de marché. Une...

Fermer