Vous connaissez la 3D, ces images visualisable uniquement par le biais de lunettes ou plus récemment d’un casque VR. Mais connaissiez-vous les images 3D liquides ? Une découverte qui utilise les lasers afin de créer des images 3D sans même que vous n’ayez à vous munir d’accessoire imposants et contraignants !

Laser 3D

Ce sont des chercheurs de l’Université d’Utsunomiya au Japon qui ont développé un affichage 3D volumétrique via l’utilisation de lasers afin de créer des bulles dans un écran composé de liquide, permettant ainsi de créer et de contrôler une image 3D sans même avoir besoin d’un quelconque accessoire pour la visualiser. La recherche, une fois publiée, a démontré qu’il était possible de créer un affichage à bulle et même d’en contrôler l’aspect !

La création de cette nouvelle méthode d’affichage en couleur a bien failli être compromise, car de nombreux pixels tridimensionnels avec différentes couleurs doivent être formées pour créer des graphiques volumétriques. Et dans ce cas, les bulles sont générées en 3D dans un liquide utilisant des impulsions laser permettant ainsi de les colorer en changeant simplement la couleur de la lumière diffusée.

Il s’agit bien évidemment d’un prototype mais les applications possibles qui s’en dégagent incluent notamment des attractions pour les visiteurs où les spectateurs pourraient même se promener au sein même de l’affichage. Mais la technologie ne s’arrête pas à une dimension divertissante uniquement puisqu’elle pourraient être utilisée aussi dans les secteurs militaires, les soins de beautés et même la médecine.

Un nouvel affichage néanmoins davantage adapté aux installations publiques telles que ceux que l’on peut trouver dans les musées ou les aquarium, car pour l’heure, la configuration du système reste monumentale et trop onéreuse. Mais il n’est pas impossible qu’à l’avenir, la taille, le coût et la source laser deviennent plus abordables et donc d’offrir la possibilité de développer ce nouveau système plus simplement et voire même pour un usage personnel !

 

Et de manière plus technique, qu’est-ce que ça implique ?

Les lasers utilisés diffusent des impulsions de lumières sur un quadrillionième de seconde, et ce exclusivement dans une matière liquide visqueuse qui absorbe les photons et créé ainsi des petites bulles qui vont perdurer grâce à la matière dans laquelle elles seront emprisonnées et rester en place. Chacune de ces bulles constitue un pixel 3D, appelé voxel, de l’image holographique complète. Afin que l’image puisse être perçue de manière la plus clair possible, il est indispensable de la mettre en lumière. Les voxels vont ainsi la diffuser et permettre l’apparition de l’image.

Actuellement, ce système est piloté par une seule et unique couleur, mais le progrès n’est pas terminé, et les chercheurs travaillent déjà d’arrache pieds sur des projecteurs pouvant focaliser différentes couleurs sur différentes parties de l’image de façon simultanée!

 

Et si on le découvrait en vidéo !

Lire plus :
Les supports Kontour Chief en blanc

  Les supports Kontour ® Chief pour moniteurs sont maintenant disponibles en blanc. Cela correspond à une tendance du marché...

Fermer